projets

les terrasses des 2 étés - cypress group

Détail 
projets

les terrasses des 2 étés - cypress group

Ce projet d’immeubles à appartements, situé en bordure du centre-ville malmédien, occupe une parcelle à la situation très particulière. Compris, sur l’axe est-ouest, entre la rue Cavens (aux caractéristiques urbanistiques locales) et la Warche (cours d’eau non-naviguable), ce projet a notamment pour objet la revlitalisation d’un site dévasté par le feu. Un autre enjeu réside notamment en la couture d’une fin d’îlot actuellement ouvert sur le domaine de la clinique Reine Astrid. 

L’ensemble de 3 immeubles projeté résulte à la fois d’une réflexion globale sur le site et d’une résolution au « cas par cas » des endroit clés de ces parcelles étendues, chacune caractérisée par une situation et des contraintes bien particulières.

Ainsi, la couture du front de rue rompu s’opère respectueusement au regard des habitation existantes, tant par le gabarit que par l’expression de la façade proposée. Le rez-dechaussée, haussé et partiellement évidé propose un passage des véhicules vers le cœur de la résidence et son parking souterrain ainsi qu’un accès direct de l’ambulance vers le service d’urgences de la clinique voisine. Ce passage opère également la liaison piétonne vers le centre-ville depuis un des bras du plan de mobilité douce établi par la ville de Malmedy sur la propriété de la Clinique. Ce bâtiment offre notamment une vue imprenable sur le clocher de la cathédrale malmédienne.

Le long du cours d’eau, un immeuble prolonge la lignée de bâtiments résidentiels et pontue ainsi la fin de ce système hétéroclite. Cette part de la résidence bénéficie de vues dégagées sur le cours d’eau et la vallée qu’il traverse.

Enfin, une troisième entité referme le sytème et ceinture ainsi l’îlot, d’une manière non-conventionnelle. En effet ce maillon de la chaîne prend place en recul de la place qui lui serait d’ordinaire réservée. Le bâtiment propose alors aux appartements et à la cour ainsi créée qu’ils surplombent de profiter d’un ensoleillement généreux et d’une certaine intimité. En effet, la cour ainsi délimitée offre aux habitants un espace commun convivial et agréable. Ce cœur du projet distribue les différentes entités et anime ce projet communautaire.